L’air subit des transformations pour répondre à différents procédés ou normes. Dans la plupart des cas, le traitement de l’air conduit à la maîtrise de l’environnement pour lequel il est véhiculé.

 

Cela passe par la maîtrise de la ventilation, la filtration, la température, l’hygrométrie et la régulation.

Applications


  • Salle propre, flux laminaire
  • Gestion des flux d’air et des cascades de pression
  • Process de séchage, d’égouttage, d’humidification, déshydratation
  • Ventilation industrielle, dépollution des rejets atmosphériques
  • Rafraîchissement : par évaporation d’eau (la Bio-climatisation)

Domaines d'intervention


Centrale de Traitement de l'Air
Centrale de Traitement de l'Air

 

 

  • Installation neuve
  • Amélioration des installations existantes                         (optimisation de la filtration, mise en place de la variation de vitesse)
  • Réfection des installations                                            (remplacement batteries, ventilateurs, filtration)
  • Armoire électrique et régulation communicante avec plusieurs niveaux de précisions                                                        (température, hygrométrie, pression, gestion des flux d'air)

Climatisation naturelle


Rafraichisseur d'air mobile pour atelier
Rafraichisseur d'air mobile pour atelier

 

Rafraichisseur d'air par évaporation d'eau (bioclimatisation)

 

Principe d’évaporation naturel.

 

Refroidissement & Assainissement de l'air

 

Diminue la température et améliore la qualité de l'air pour le personnel et les machines.

 

 Écologique & Économique

 

Solutions à évaporation Directe & Indirecte

  • Faible consommation d’énergie électrique
  • Faible consommation d’eau
  • Pas d’utilisation de fluide frigorigène
  • Pas de production de gaz à effet de serre
  • Diffusion d’air frais et hydratant

 

L'eau est mise en circulation par une pompe qui l'amène au-dessus de l'échangeur (air-eau) sur un distributeur. Ce dernier assure une répartition uniforme de l'eau. L'eau s'écoule ensuite sur l'échangeur où une partie est évaporée sous l'action de l'air sec et chaud qui traverse l'échangeur. Le reste de l'eau contribue à nettoyer l'échangeur et tombe par gravité dans le bac.

 

La chaleur nécessaire à l'évaporation provient de l'air ambiant mis en mouvement par un ventilateur. Lorsque l'air sort de l'échangeur il est simultanément refroidi et humidifié sans apport d'énergie.